le distilbène, une bombe à retardement

Illustration femme enceinte

Le Distilbène, plusieurs générations impactées

Le D.E.S. ou diéthylstilboestrol est un œstrogène de synthèse, produit aux Etats-Unis à partir de 1938 sous le nom de STILBESTROL-BORNE.

Il sera ensuite distribué dans de nombreux pays, dont la France à partir des années 50 sous le nom de « DISTILBENE » et « STILBOESTROL », jusqu’en 1977.

Ce médicament était principalement prescrit aux femmes pendant la grossesse pour prévenir les fausses couches, les risques de prématurité et traiter les hémorragies gravidiques.
Il a été donné de manière massive puisque l’on estime à 160 000 le nombre d’enfants exposés in utero au D.E.S en France...

Actualités

Communiqué de presse : il faut repenser le droit des victimes de médicaments

Loi de santé : Il faut repenser le droit des victimes d’effets indésirables de médicaments  Le 13 mars 2015, lors d’un colloque sur le thème du droit des victimes d’effets indésirables de médicaments, plusieurs associations de victimes, collectifs interassociatifs…

0 Commentaires / 39 Vues / 17 mars 2015

Médecins : leurs liaisons dangereuses bientôt mises à nu

source marianne.net Le scandale du Mediator avait mis en lumière les liens délétères entre l’industrie pharmaceutique et le corps médical. Le Conseil d’Etat entend imposer davantage de transparence en rendant obligatoire la publication des rémunérations versées par un labo à…

0 Commentaires / 56 Vues / 16 mars 2015

Canada: Les victimes de la thalidomide indemnisées

Source 20minutes.fr Le gouvernement canadien a opté pour une nouvelle indemnisation des victimes de la thalidomide. Ce médicament, prescrit pour soulager les nausées des femmes enceintes, a provoqué des ravages irréversibles sur le développement de leur fœtus à la fin…

0 Commentaires / 37 Vues / 16 mars 2015

Les perturbateurs endocriniens coûtent plus de 150 milliards d’euros par an à l’Europe

Souce le Monde.fr Obésité, diabète, troubles de la fertilité et neuro-comportementaux : la part de ces maladies et troubles chroniques attribuable aux perturbateurs endocriniens (PE) coûtent chaque année à l’Union européenne plus de 157 milliards d’euros, soit environ 1,23 %…

0 Commentaires / 31 Vues / 6 mars 2015

L’endométriose, maladie gynécologique taboue

source le Monde Faire connaître l’endométriose, tel est le combat des associations de patientes touchées par cette maladie, qui concerne 10 % à 15 % des femmes en âge de procréer. Le 11ème semaine européenne de prévention et d’information sur…

0 Commentaires / 46 Vues / 5 mars 2015

Adoption : Faut il changer le prénom de l’enfant ?

source l’ Express Changer ou non le prénom d’un enfant adopté est avant tout une affaire de famille. Entre héritage du passé et symbole d’une nouvelle vie, l’adoption doit-elle passer par un changement de prénom? « Changer ou non le prénom…

0 Commentaires / 30 Vues / 5 mars 2015

Pourquoi l’adoption internationale décline ?

source liberation.fr DÉCRYPTAGE Alors que le ministère des Affaires étrangères dévoilait mardi les chiffres de l’adoption internationale pour 2014, l’Ined publie ce mercredi une étude sur les raisons de son déclin. Est-ce la fin de l’adoption internationale ? Une étude…

0 Commentaires / 38 Vues / 2 mars 2015

Loi de santé et Risques des medicaments : les associations relancent le debat

Plusieurs associations de victimes et collectifs inter-associatifs se mobilisent en faveur d’une « palette de solutions » à proposer aux victimes d’effets indésirables graves de médicaments. Ils organisent un colloque pluridisciplinaire le 13 mars 2015 au Palais Bourbon, 126 rue de l’Université,…

0 Commentaires / 113 Vues / 6 février 2015