Canada: Les victimes de la thalidomide indemnisées

0 Commentaires / 47 Vues / 16 mars 2015

Source 20minutes.fr

Le gouvernement canadien a opté pour une nouvelle indemnisation des victimes de la thalidomide. Ce médicament, prescrit pour soulager les nausées des femmes enceintes, a provoqué des ravages irréversibles sur le développement de leur fœtus à la fin des années 1950 et au début de la décennie suivante.
«Il y a plus de 50 ans, la thalidomide a été homologuée» et a «malheureusement causé des dommages physiques et émotionnels graves et permanents à des mères, à des enfants et à leurs familles», a déclaré, ce vendredi, la ministre canadienne de la Santé Rona Ambrose.

Une somme forfaitaire défiscalisée de 91.000 euros
Chaque survivant se verra donc octroyer «une somme forfaitaire défiscalisée de 125.000 dollars canadiens (91.000 euros)», pour couvrir les soins de santé d’urgence. Par ailleurs, le gouvernement va débloquer 168 millions de dollars «pour une assistance médicale permanente à long terme pour les survivants», a ajouté Rona Ambrose.
Si des premières indemnisations ont été allouées au Canada en 1991, «le gouvernement comprend que nous avons l’incontestable obligation morale d’aider les survivants de cette tragédie», a lâché la ministre.
A life without arms: Seeking justice by #thalidomide victims, by @SueWagnerWhite http://t.co/bvdMOYKDFT @RightTheWrongCA #RightTheWrong

Des bras ou de jambes manquants
A noter que dans le monde, la thalidomide aurait fait près de 20.000 victimes, nées avec des segments de bras ou de jambes manquants, des mains ou des pieds directement rattachés au tronc.
Après la mise à jour de ces conséquences, ce médicament fut retiré du marché fin 1961 en Allemagne et en Grande-Bretagne. Mais, il continua à être prescrit aux femmes enceintes au Canada jusqu’en août 1962.

Votre Commentaire

Votre adresse email (ne sera pas diffusée)